Les habitants de l’autre monde, Camille Flammarion

Les habitants de l’autre monde

Sold
  
Les habitants de l’autre monde ; révélations d’outre-tombe publiées par Camille Flammarion, communications dictées par coups frappés et par l'écriture médiumnique au salon Mont-Thabor, médium mademoiselle Huet ( deuxième série en 1863).
Camille Flammarion voit le jour le 26 février 1842 à Montigny-le-Roi dans la Haute-Marne. Il est le frère d’Ernest Flammarion, fondateur de la librairie et des éditions du même nom.
 
Après des études de séminariste et alors qu’il n’a que seize ans, Flammarion entre à l’Observatoire de Paris au sein duquel il reste pendant quatre ans, avant de publier son premier ouvrage : La pluralité des mondes habités, dans lequel il évoque la possibilité d’autres formes de vie existant dans l’univers.
Il participe à la rédaction de plusieurs revues et journaux parmi lesquels : Le Cosmos ou Le siècle. En 1883, il érige un observatoire situé à Juvisy-sur-Orge dans l’Essonne, et participe à des recherches scientifiques en donnant de nombreuses conférences. Ses travaux en faveur de la vulgarisation de l’astronomie lui permettent de recevoir la Légion d’honneur.
En 1887 il fonde la Société Astronomique de France, dont il dirige également la revue mensuelle baptisée : L'Astronome.
En parallèle, Camille Flammarion n’en est pas moins passionné de phénomènes parapsychologiques et d’expériences spirites qui connaissent un grand essor en ce XIXème siècle. Il recueille ainsi des témoignages venus du monde entier qu’il recense dans ses divers ouvrages consacrés à ce sujet. Apparitions, maisons hantées, poltergeists… Flammarion étudie ces différents cas avec méticulosité et objectivité, selon une philosophie qui lui est propre.
Il possède à son actif une cinquantaine d’ouvrages dédiés à l’astronomie, aux sciences et au spiritualisme. Camille Flammarion est encore aujourd’hui considéré comme le premier vulgarisateur français.

Be the first to comment

All comments are moderated before being published