plus minus cross arrow-left arrow-right arrow-bottom cart dropdown-arrow next previous heart search tick amazon-payment amex bitcoin cirrus diners-club discover dk dogecoin facebook fancy forbrugsforeningen apple-pay google-plus instagram interact jcb litecoin maestrooo mastercard paypal pinterest stripe tumblr twitter vimeo rss visa youtube lock video-play

Your cart is empty

Start shopping
Projet de sculpture en plâtre originale Knight

Projet de sculpture en plâtre originale Knight

Projet de sculpture en plâtre originale Knight

 

Projet de sculpture en plâtre originale pour un des chevaliers du Monument Brunswick

 

Le Jardin des Alpes a été créé sur l’ancien port naturel des Pâquis, comblé en 1862. En 1877, on y érige le mausolée de Charles II d’Este-Guelph, duc de Brunswick.

Charles II d’Este-Guelph, duc de Brunswick, a légué sa fortune à la Ville de Genève. 

Le duc de Brunswick est mort quelques années plus tôt, en léguant toute sa fortune à la Ville de Genève. Une fortune considérable, qui permit notamment la construction duGrand Théâtre.

De part et d’autre de l’entrée du Jardin des Alpes, deux lions de pierre montent la garde. Le terre-plein incliné qui conduit au monument est fleuri. Derrière s’étend une zone de verdure plantée d’arbres, autour d’un bassin rectangulaire et d’un petit pavillon.

Jean Franel

Après avoir été successivement apprenti dans le cabinet de son père Philippe et étudiant aux Beaux-Arts à Paris vers 1846. Jean Franel se spécialisera dans la réalisation de gares pour le compte de la compagnie ferroviaire de l’Ouest-Suisse de 1856 à 1860 ; pendant cette période, il construisit la plupart des petites gares situées entre Villeneuve et Genève. Il se fixera ensuite dans cette dernière ville pour y réaliser, avec différents confrères, plusieurs bâtiments dont le Monument Brunswick.

Mort à Genève, il est enterré au cimetière des Rois.

The Brunswick Monument is a mausoleum built in 1879 in Geneva, Switzerland to commemorate the life of Charles II, Duke of Brunswick (1804 – 1873). He bequeathed his fortune to the city of Geneva in exchange for a monument to be built in his name, specifying that it be a replica of the Scaliger Tombs in Verona, Italy.

Be the first to comment

All comments are moderated before being published